Workshop :
Let's challenge the challenges

inteligence artificielle

A propos de l'évènement

09h - 12h (GMT+1)
Mercredi 17 mars

Le but de cette session est de questionner les grands challenges en Intelligence Artificielle portés par le projet ARIAC.  Des exposés flash en 360 secondes sur des réalisations en IA de la recherche et des entreprises en Wallonie seront mis en miroir.  En pratique, cette session alternera 10 exposés flash, un forum de discussion sur le transfert de technologie et l’innovation en IA en Wallonie et 10 autres exposés flash. TRAIL (TRusted AI Lab) est un institut de recherche d’ambition internationale en Intelligence Artificielle qui regroupe 5 universités (UCLouvain, ULB, ULG, U-Mons et U-Namur) et 4 Centres de Recherche Agréés (Cenaero, Cetic, Multitel, Sirris), l’ADN et AI4Belgium. Dans le cadre du plan Digital Wallonia4AI, TRAIL porte le projet ARIAC, soutenu par le SPW-EER, dont les activités de recherche (plus de 50 chercheurs) rencontrent des grands challenges des entreprises de la Wallonie.

Details

9:00 : Introduction par Benoit Macq et Antoine Hublet
9:15 : pitch sur les réalisations IA de la recherche et des entreprises.
10:15 : table ronde/débat sur le transfert de technologies en Wallonie animé par Corinne Boulangier avec la participation de Sandrine Brognaux (Réseau LiEU), Fabian Lapierre (SPW-EER), représentants de l’industrie (notamment Réseau IA). Interactivité avec le public via Wooclap.
10h50 : pitch sur les réalisations IA de la recherche et des entreprises
11h50 : mot de clôture par Nathanaël Ackerman (AI4Belgium) - introduction des sessions suivantes

Pour participer à l'évènement, inscrivez-vous !

Speakers

Benoit Macq

Benoit Macq est professeur à l’Ecole Polytechnique de l’UCLouvain. Il est aujourd’hui le responsable du Laboratoire PILAB (Pixels and Interaction Lab) de l’UCLouvain impliqué en Intelligence Artificielle et en Traitement du Signal appliqués au traitement des images. Benoit Macq a été chercheur au Philips RLB, professeur invité à l’Université McGill de Montréal, à l’Ecole Polytechnique Fédérale de Lausanne, au MIT à Boston et à Telecom Paris Tech. Benoit Macq a été Prorecteur de l’UCL de 2009 à 2014. Il était en charge du « Service à la Société » et des relations internationales. Il a été conseiller technologique du gouvernement wallon pour la transition numérique et a co-conçu le plan Digital Wallonia. Il est co-fondateur de 11 sociétés spin-off. Il est co-fondateur de l’institut TRAIL avec Thierry Dutoit (U-Mons). Benoit Macq est Fellow Member de l’IEEE, Senior Associate Editor de l’IEEE Transactions on Image Processing et Membre de l’Académie Royale des Sciences de Belgique.

Antoine Hublet

Chef de projet en charge de l’intelligence artificielle au sein de l’Agence du Numérique. Mon travail est de piloter le programme wallon en intelligence artificielle : DigitalWallonia4.ai. Plus précisément, ma mission consiste à assurer le développement de l’IA en Wallonie par l’intermédiaire d’actions de sensibilisation et de formation, à favoriser l’adoption de l’IA par les entreprises au travers de programmes d’accompagnement épaulés par des experts en intelligence artificielle, et enfin à créer des connexions entre les organismes impliqués dans l’IA pour rassembler et amplifier les expertises.

 

Antoine Hublet

Hugues Bersini

Hugues Bersini est né le 19/1/61 et vit à Bruxelles. Il est titulaire d’une maîtrise (1983) et d’un doctorat en ingénierie (1989) tous deux de l’Université Libre de Bruxelles (ULB). Après avoir été soutenu en tant que chercheur par une subvention CEE du CCR-CEE à Ispra (1984-1987), il est devenu membre du laboratoire IRIDIA (le laboratoire IA de l’ULB). Il dirige maintenant ce même laboratoire avec Marco Dorigo.

Depuis 1992, il occupe un poste de professeur adjoint à l’ULB et est maintenant professeur titulaire, enseignant l’informatique, la technologie Web, l’informatique décisionnelle, la programmation et l’IA. Il a été partenaire de plusieurs projets industriels et de projets d’esprit CEE impliquant l’utilisation de contrôleurs flous ou neuro-contrôleurs adaptatifs, d’algorithmes d’optimisation et d’exploration de données.

Au cours des 20 dernières années, il a publié environ 300 articles sur ses travaux de recherche couvrant les domaines des sciences cognitives, de l’IA pour le contrôle des processus, du connexionnisme, du contrôle flou, de l’apprentissage paresseux pour la modélisation et le contrôle, de l’apprentissage par renforcement, des réseaux biologiques, etc.

 

 

Hugues_Bersini

Olivier Deroo

Olivier Deroo est diplômé ingénieur et Docteur en science du laboratoire Théorie des Circuits et Traitement du Signal de l’Université de Mons. Il possède 25 ans d’expérience dans les technologies de l’information et plus particulièrement dans le domaine de la parole (reconnaissance et synthèse vocale), Olivier Deroo est co-fondateur de la société Acapela Group, et il est aujourd’hui responsable de l’innovation et des projets de recherche pour les 3 entités (Acapela Group Belgique, France, et Suède).

 

 

Olivier Deroo

Laurent Dewasme

Laurent Dewasme est né à Tournai, en Belgique en 1982. Il a terminé sa formation d’ingénieur civil électricien en 2005, et son DEA en automatique en 2006, à la Faculté Polytechnique de Mons.
Il a obtenu son Doctorat en Sciences de l’Ingénieur et Technologie en 2010 à l’Université de Mons (UMons). De 2005 à 2010, il a été assistant de recherche et, de 2010 à 2014, chercheur postdoctoral dans le service de Systèmes, Estimation, Commande et Optimisation (SECO). Depuis 2014, il est chargé de recherche et enseignant suppléant pour le groupe SECO, coordinateur adjoint du centre de recherche BioSyS et secrétaire de l’Institut des Biosciences de l’UMons. Ses principaux sujets de recherche, connectés à l’industrie 4.0, sont la modélisation mathématique, la supervision intelligente et l’optimisation des (bio)procédés industriels dans divers domaines applicatifs tels que l’industrie pharmaceutique, l’environnement ou encore l’agro-alimentaire.

 

Patrick Watrin

Depuis de nombreuses années, Patrick Watrin, responsable du Cental (Centre de traitement automatique du langage, UCLouvain), s’intéresse à l’extraction, la structuration et la recherche d’information. Après avoir terminé son doctorat  sous la supervision de Cédrick Fairon, il a poursuivi ses recherches en intelligence artificielle au travers d’un post-doc d’un an à l’Institut d’électronique et d’informatique Gaspard-Monge (IGM). Son retour au Cental lui a permis de s’intéresser aux problématiques de valorisation de la recherche et l’a amené, en 2012, à créer une Spin-Off de l’Université, Earlytracks, qu’il a rejoint en tant que CTO afin d’appliquer ses recherches au domaine médical. Depuis 2016, il est responsable du Cental, plateforme technologique, dont l’un des objectifs est d’associer recherche en IA et valorisation industrielle.

Fabian Lapierre

Fabian Lapierre a reçu son diplôme d’ingénieur civil électricien en 2000 à l’ULIEGE. Grâce à un mandat d’aspirant FNRS, il a réalisé une thèse de doctorat dans le domaine du traitement de signal stochastique (2004). Par la suite, il a été engagé à l’Ecole Royale Militaire (2004 – 2011) afin de réaliser des activités de recherche dans le domaine de l’infrarouge pour la marine belge. Il y a développé un logiciel open-source (OSMOSIS) pour lequel il a reçu un « Scientific Achievement Award » de l’OTAN. Il a également créé une société (OS-Engineering) de 2011 à 2016 afin de réaliser des activités de consultance autour de OSMOSIS. Il a ensuite rejoint le SPW-Recherche en 2011 en tant que Spécialiste en Recherche & Innovation. Actuellement, il agit en tant qu’expert pour le SPW-Recherche dans le domaine de l’Intelligence Artificielle. Il est également expert pour la Commission Européenne dans le domaine de la sécurité maritime.

Fabian Lapierre

John A. Lee

John A. Lee est né en 1976 à Bruxelles, en Belgique. Il a obtenu une maîtrise en sciences appliquées (génie informatique) en 1999 et un doctorat en sciences appliquées (apprentissage automatique) en 2003, tous deux à l’UCLouvain, en Belgique. Ses principaux intérêts sont la réduction de la dimensionnalité, l’estimation de la dimensionnalité intrinsèque, le clustering, la quantification vectorielle et divers aspects du traitement d’images et de l’apprentissage automatique. Ses travaux actuels visent à étudier de nouveaux outils d’imagerie avancés pour la radiothérapie et la protonthérapie au sein du centre d’imagerie moléculaire, de radiothérapie et d’oncologie (MIRO). Cela comprend le débruitage, le floutage et la segmentation des images de tomographie par émission de positrons pour améliorer la délimitation du volume cible en radiothérapie, ainsi que l’étude des méthodes de peinture de dose. En étroite collaboration avec l’ICTEAM, il a participé à la planification automatique des traitements avec apprentissage automatique (réseaux neuronaux convolutionnels profonds pour segmenter les images et prévoir les prescriptions de doses).

 

 

John A. Lee

Galaad Altares

Galaad Altares est titulaire d’un doctorat en physique obtenu à l’UMons en 2019. Après avoir travaillé comme consultant en Data Science, il a décidé de s’orienter vers les aspects plus fondamentaux de l’IA et de rejoindre Multitel, où il travaille dans le département vision en tant que chercheur. Ses intérêts de recherche comprennent l’IA, le traitement d’image et la reconnaissance d’actions.
Galaad Altares

Mathieu Goeminne

Mathieu Goeminne a obtenu son Master en Informatique en 2009 et son doctorat en Sciences en 2013 à l’Université de Mons (UMons). Sa recherche doctorale portait sur les aspects sociaux de l’évolution des écosystèmes logiciels. Dans le cadre de son post-doctorat, il s’est intéressé aux problèmes liés à co-évolution entre le code source de projets logiciels et les schémas de bases de données que ceux-ci utilisent. Il y a également enseigné pendant sept ans l’ingénierie logicielle, aussi bien en cours du jour qu’en horaire décalé. Il a rejoint l’équipe Big Data du département SST en mars 2016.

 

 

Chandra Dekeyser

Ingénieur en physique nucléaire (ULB 1983), maîtrise en informatique (Uni. Padova 1987) et en relations internationales (ULB 1995). Cadre supérieur en technologie avec une expérience mondiale des géants de la technologie et des start-ups. Expérience de dépassement constant des objectifs dans des cycles de vente complexes. Innovateur, chef d’équipe, orientation client. Multiculturel, parle 6 langues, a vécu aux États-Unis, au Brésil et en Europe. Fondateur et PDG de MoodMe : Face AR & Edge AI, respect de la vie privée et éthique par la conception. Vivant entre la Silicon Valley et l’Europe, MoodMe se développe un client heureux à la fois.

 

 

Chandra De Keyser

Matei Mancas

Matei a obtenu son doctorat en sciences appliquées à la Faculté Polytechnique de Mons en 2007 sur la modélisation de l’attention visuelle sur les images et la vidéo. Il est maintenant chef de projet @Numediart Institute for creative technologies of UMONS et se concentre sur l’IA dans la vision par ordinateur en général. 
Matei Mancas

Karine Lasaracina

Karine Lasaracina (1975) est titulaire d’une maîtrise en histoire de l’art et en journalisme. Elle a rejoint les Musées royaux des Beaux-Arts de Belgique (RMFAB), à Bruxelles, en 1999 et est aujourd’hui responsable de l’unité Musée numérique. Dès le début de sa carrière, elle s’est intéressée au concept de gestion numérique des données patrimoniales. Elle se concentre actuellement sur le développement d’applications numériques qui peuvent contribuer à enrichir l’expérience des visiteurs dans le musée grâce à la mise en œuvre de diverses solutions technologiques innovantes, par exemple des outils de réalité virtuelle, des récits multimédia et des expositions virtuelles. Promoteur de divers projets de recherche en cours, elle travaille également sur l’interopérabilité des données, la science ouverte, le développement de l’intelligence artificielle au service des musées, ainsi que l’innovation dans le domaine des images d’œuvres d’art (reproduction, stockage, préservation et partage).

 

 

Karine_Lasaracina

Sandrine Brognaux

Sandrine Brognaux coordonne et dynamise l’ensemble des initiatives « Intelligence artificielle » du Réseau LiEU, qui assure la liaison entre les universités de la Fédération Wallonie Bruxelles et le tissu socio-économique wallon. Elle travaille également en tant que conseillère en transfert technologique dans le domaine ICT au sein de l’Administration de la Recherche de l’UMONS. Elle est titulaire d’un doctorat en sciences appliquées réalisé à l’UMONS et l’UCLouvain sur l’intelligence artificielle appliquée à la synthèse vocale expressive qui a été récompensé par l’IBM Innovation Award 2016.

 

 

Sandrine_Brognaux

Thierry Dutoit

Thierry Dutoit a obtenu les grades de Master et Docteur Ingénieur Electricien en 1988 et 1993 de la Faculté Polytechnique de Mons où il enseigne la théorie des circuits, le traitement du signal et de la parole. Il est l’auteur de plusieurs livres sur la synthèse vocale et le traitement du signal appliqué, de plus de 15 chapitres de livre, 7 brevets, a écrit ou co-écrit plus de 100 papiers sur le traitement de la parole, du signal biomédical et les technologies d’art numérique. Il est éditeur associé du Journal on Multimodal User Interfaces, membre du comité éditorial de Speech Communication et membre de la société IEEE Signal Processing. T. Dutoit a fondé l’institut UMONS/NUMEDIART pour les technologies créatives, dont il est le président, et l’ASBL FABLAB MONS. Il est à la tête du portfolio de projets DigiSTORM qui a mené à la création du CLICK Creative Innovation Center à Mons, dont il est aussi le directeur. En 2020, il a co-créé l’institut de recherche interuniversitaire TRAIL

Caroline Sainvitu

Chef d’équipe Minamo. Caroline Sainvitu a obtenu un doctorat en mathématiques appliquées (optimisation numérique) et a rejoint Cenaero en 2007 en tant que chercheur principal. Elle dirige maintenant l’équipe de développement de Minamo. Ses intérêts de recherche se sont concentrés sur le développement de techniques d’optimisation assistée par des substituts pour les simulations haute fidélité, avec une expertise dans la conception d’expériences, l’optimisation numérique globale et locale, la modélisation de substitution, l’apprentissage machine, l’analyse de données et la programmation informatique.

 

 

Caroline_Sainvitu

Sébastien Brousmiche

Sébastien Brousmiche est chercheur et expert système chez IBA (Ion Beam Applications), leader mondial du développement de solutions en protonthérapie pour le traitement du cancer. Il participe principalement à l’amélioration des algorithmes de reconstruction d’image Cone-beam CT afin de garantir une qualité optimale pour une dose radiographique réduite. 
Sebastien_ Brousmiche

Caroline Vandenplas

Caroline Vandenplas, chef de projet, Data Scientist principal :  Caroline contribue et supervise des projets d’analyse avancée et des projets d’IA dans les domaines de l’automobile, de l’agriculture et de la recherche clinique. Elle a une expérience et une expertise reconnues dans l’exploration et la visualisation de données ainsi que dans la modélisation à l’aide de techniques statistiques complexes, d’algorithmes d’apprentissage automatique et d’algorithmes d’apprentissage profond, et a souvent été invitée comme conférencière à divers événements sur les données. Caroline est titulaire d’une maîtrise en mathématiques et d’un doctorat en physique de la KU Leuven (Belgique), ainsi que d’un second doctorat en sociologie de la KU Leuven (Belgique).
Caroline_Vandenplas

Henrique Cabral

Henrique a rejoint Sirris en 2018 en tant qu’expert en mégadonnées auprès de l’équipe Data Innovation et il travaillera à différents projets tels que BitWind, CiabData et InsightProducts.Henrique dispose d’une formation en recherche académique et en entreprise privée. Il possède un PhD et un diplôme post-doctorat en neuroscience cognitive et a travaillé comme expert en mégadonnées pour plusieurs sociétés privées, allant de sociétés en ligne et de l’industrie des jeux sur mobile, au secteur de l’énergie. Il possède une solide expérience dans tous les processus d’exploitation de données, tels que l’acquisition, l’extraction, le traitement, l’analyse avancée, la visualisation de données, ainsi que la communication des résultats.

 

 

Henrique Cabral

Sébastien Barbieri

Informaticien spécialisé dans les sites web et les webapps multi-devices pour des produits de type OTT et également passionné par les méthodes agiles, l’UX, la recherche, les sciences et mathématiques. Responsable de la recherche et du développement du pôle Media de la RTBF.

Damien Bertrand

Damien a rejoint DNAlytics fin 2017 et est chargé de développer l’activité de la société en ce qui concerne nos solutions de Diagnostic as a Service, à savoir le RheumaKit et le ColonoKit, au niveau international. Il a travaillé auparavant chez Ion Beam Application (IBA) pendant près de 10 ans et a une formation en physique et en technologie médicale.

 

 

Damien_Bertrand

Damien Ernst

Damien Ernst a obtenu une maîtrise et un doctorat en ingénierie à l’Université de Liège, en Belgique, en 1998 et 2003, respectivement. Il est actuellement professeur titulaire à l’Université de Liège, où il est affilié à l’unité de recherche Montefiore. Ses recherches portent sur les systèmes d’énergie électrique et l’apprentissage du renforcement, un sous-domaine de l’intelligence artificielle.  Il est également le cofondateur de Blacklight Analytics, une société qui développe des solutions logicielles intelligentes pour le secteur de l’énergie. Il est le coauteur de plus de 300 documents de recherche et de deux livres. Il a également remporté de nombreux prix pour ses recherches et, parmi eux, la prestigieuse médaille Blondel 2018. Il est également régulièrement consulté par les industries, les gouvernements, les agences internationales et les médias pour sa profonde compréhension de la transition énergétique.
Damien Ernst

Stéphane Pierret

Stéphane Pierret est diplômé Ingénieur Civil en mécanique de la Faculté Polytechnique de Mons en 1993. Il a un post-graduat de l’institut von Karman de dynamique des fluides en 1994 et un doctorat en sciences appliquées en 1999 sur l’utilisation de l’intelligence artificielle pour l’optimisation des performances de turbomachines. Par la suite il a rejoint Numeca International et Cenaero où il a démarré et dirigé les activités en optimisation numérique sur base d’intelligence artificielle. En 2008 il a fondé Optimal Computing. Il est spécialisé dans le développement de logiciels avec un fort accent sur les algorithmes, l’optimisation et l’IA. Il a obtenu le certificat universitaire en intelligence artificielle (Hands on IA) de l’UMONS en 2019. Il est membre fondateur du Réseau IA et membre de IA4Belgium. Il est labellisé comme expert pour la transformation numérique des entreprises. Il a plus de 25 ans d’expérience dans la programmation en C++ mais également une forte expertise en Python, Qt, Java, en bases de données, le Cloud et la mise sur le marché de logiciels commerciaux.
Stéphane_Pierret

Grégoire Vincke

Grégoire Vincke est le Chief Marketing and Business Development Officer de Cytomine Corporation. Après un master en médecine vétérinaire et quelques années de recherche en toxicologie et pharmacologie vétérinaire, il a travaillé comme conseiller techno-pédagogique et développeur de logiciels pédagogiques dans plusieurs universités belges, principalement pour des sujets de biologie et de médecine, y compris l’histologie et la pathologie. Il a rejoint le projet Cytomine en 2014 en tant que coordinateur scientifique principal, et a ensuite co-fondé la spin-off Cytomine en 2017.
gregoire-vincke (1)

Modératrice

Corinne Boulangier

Linguiste et comédienne de formation, Corinne Boulangier a produit et animé pour la RTBF de nombreuses émissions consacrées à la culture ou aux débats de société. Elle a lancé le plan de transformation d’une des chaines radio de l’entreprise (La Première) en un media global (linéaire et digital) d’Info & Talk. Elle coordonne aujourd’hui le déploiement de la dynamique d’innovation ouverte de l’entreprise.
Corinne_Boulangier (1)

Pour participer à l'évènement, inscrivez-vous !

Organizers

Logo de AI4Belgium